nombre d’escape games en France. Source : escapegame.paris

 La répartition par thème des salles d’escape games en France. Source : escapegame.paris

L’escape game ou le jeu d’évasion grandeur nature est le nouveau loisir qui fait fureur. Arrivé il y a quelques années seulement en Europe et en France, il a déjà conquis les français. Mais d’où vient ce jeu ? Pourquoi plaît-il autant ?

 

Le concept :

Le jeu consiste à parvenir à s’échapper d’une pièce ou résoudre une énigme en moins de 60 minutes en cherchant des indices, des objets à trouver ou à manipuler dans un décor spécifique et se pratique en équipe de 3 à 10 joueurs maximum. L’importance est donnée à l’immersion où les joueurs doivent se sentir pleinement dans l’histoire avec des décors et une thématique précise (par exemple : une salle sous le thème de « Saw » en rapport avec la série de films d’horreur ou encore sur le thème du Titanic où le décor représente la salle des machines du célèbre bateau).

Familles, amis, collègues, ces jeux s’adressent à tous les publics et ne requièrent en principe aucun savoir spécifique : les énigmes font appel à la logique et à l’esprit d’équipe. Observation, coopération et communication sont souvent les clés de la réussite. Ce concept plait également beaucoup aux entreprises dans le cadre de sessions de team-building entre employés.

Les joueurs sont accompagnés par une personne, appelée Game Master ou Maître du Jeu, qui est chargée d’accueillir les équipes et de les accompagner tout au long de la session de jeu en les aidant à réussir (ou pas) leur mission.

 

Les origines :

Ce concept arrive directement du continent asiatique, plus précisément du Japon où les premiers jeux d’escape game ont vu le jour. D’abord en 2005 sous forme de jeux vidéo sur le principe du Point & Click où l’utilisateur peut effectuer sur une interface graphique des actions avec un pointeur (souris).

Le principe est transposé en situation réelle à partir de 2008 grâce à une entreprise appelée Scrap qui ouvre la première salle et le premier jeu à Kyoto. Très vite, le succès est au rendez-vous et plusieurs salles ouvrent dans le pays et sur tout le continent asiatique.

Le phénomène s’étend ensuite comme une trainée de poudre partout dans le monde. Il arrive en Europe en 2011 à Budapest où il connaît un grand succès avant d’arriver dans les autres grandes villes européennes. En France, en 2013, la franchise HintHunt est la première société de « live escape game » à s’installer en région parisienne.

Aujourd’hui, on compte pas moins de 517 enseignes dans 293 villes de France avec 1 373 salles et 1 183 scénarios ! Et cela continue de progresser !

Pourquoi ce jeu plaît-il autant ?

A contrario des jeux comme le bowling ou autre laser-game, vous devez réussir en équipe à résoudre votre mission et non jouer les uns contre les autres. C’est un moyen de se rapprocher entre membres d’une même famille, entre amis ou collègues.

L’histoire et les décors doivent vous immerger au maximum et vous faire oublier les soucis du quotidien (pendant au moins 60 minutes c’est déjà pas mal) et vous concentrer sur la mission à réaliser.

Cela permet aussi de nous tenir éloigner des écrans d’ordinateurs ou de smartphones. Notre cerveau est aussi mis à rude épreuve pour résoudre les énigmes et les casse-têtes présents. Enfin, qui n’a jamais rêvé de se mettre dans la peau de Sherlock Holmes ou d’un agent du KGB… au moins pour un temps.

Toutefois, il n’est possible de faire une même mission qu’une seule fois car l’on connaît à la fin tous les secrets de la pièce et son histoire. C’est le seul petit bémol de ce type de jeu extraordinaire. En même temps, vu le nombre de salles, il y a encore de quoi faire.